It looks like you are using an older version of Internet Explorer which is not supported. We advise that you update your browser to the latest version of Microsoft Edge, or consider using other browsers such as Chrome, Firefox or Safari.

Une fois le diagnostic de la DMLA humide posé, l’ophtalmologue peut être amené à prescrire un traitement par anti-VEGF* qui doit être débuté très rapidement (si possible, dans un délai inférieur à 10 jours après le diagnostic). Il s’agit d’un médicament injecté dans l’œil dont le rythme d’administration est adapté à chaque patient par l’ophtalmologue. 

*Vascular Endothelial Growth Factor : facteur de croissance de l’endothélium vasculaire
TRAITEMENT DE LA DMLA HUMIDE COMMENT SE DÉROULE UNE INJECTION INTRA-VITRÉENNE ?

UNE PRATIQUE BIEN MAÎTRISÉE

Rassurez-vous, l’intervention est généralement indolore et 9 fois sur 10 elle stabilise, voire améliore, l'acuité visuelle. Pour obtenir ces résultats, les injections doivent être répétées plusieurs fois par an.

Où se passera l’injection ?
Elle peut être réalisée en établissement de santé ou dans un cabinet médical, soit au bloc opératoire ou dans une salle dédiée, dans des conditions d’asepsies optimales. 

Comment se préparer ?
Avant chaque injection, évitez de vous maquiller les yeux et le visage.

Si vous suivez un traitement médical en parallèle ou si vous avez une infection en cours, informez-en votre ophtalmologue.

Comment ça se passe ?
Dans la salle d’injection, vous revêtez une sur-blouse ainsi qu’une charlotte.  

Vous vous installez en position allongée ou semi-allongée. Votre œil est anesthésié au moyen d’un collyre puis l’ophtalmologue désinfecte vos paupières et votre œil avec un antiseptique pour diminuer le risque d’infection. Un champ stérile isole votre œil. Une aiguille très fine est introduite dans le blanc de votre œil. Le produit est injecté en quelques secondes. 

Grâce à l’anesthésie, vous ne ressentez pratiquement pas de douleur pendant l’intervention 

Et après ?
En général, vous quittez l’établissement médical dans l’heure suivant votre arrivée. Un rendez-vous de contrôle sera programmé dans un délai variable suivant votre cas.

Si les symptômes suivants apparaissent après l’intervention, appelez immédiatement votre ophtalmologue ou le numéro d’urgence qui vous sera remis par celui-ci : 

  • Baisse de votre vision
  • Douleurs oculaires importantes 
  • Rougeur de l’œil qui s’aggrave
  • Augmentation de la sensibilité à la lumière
  • Augmentation du nombre de taches flottantes 

A quelle fréquence dois-je être traité ?

Chaque cas étant unique, c’est votre ophtalmologue qui vous indiquera la fréquence d’injections vous permettant d’obtenir le meilleur bénéfice.