La DMLA est une maladie rétinienne chronique évolutive. Selon la forme – humide ou sèche – les symptômes progressent différemment. La prise en charge médicale a pour objectif de ralentir l’évolution de la maladie et de vous aider à vivre avec votre déficience visuelle. 

COMMENT EVOLUE MA DMLA ?

La DMLA débute par une phase asymptomatique : la Maculopathie Liée à l’Age (MLA)
Des « drusen » (petits dépôts situés à l’intérieur et/ou autour de la macula) et des altérations pigmentaires peuvent être repérés lors d’un examen banal du fond d’œil. A ce stade, vous ne percevez pas les symptômes, d’où l’importance de se faire dépister régulièrement. 

Puis la MLA peut évoluer vers une DMLA de forme sèche ou humide. 

J’AI UNE DMLA HUMIDE (EXSUDATIVE) 
L’évolution de la DMLA exsudative entraine une perte progressive de la vision centrale. Cependant votre vision périphérique est généralement préservée, c’est-à-dire que vous continuez à voir sur les côtés. Le traitement de référence par anti-VEGF peut permettre de ralentir la dégradation de votre vue voire, dans certains cas, d’améliorer vos capacités visuelles. Les séances d’orthoptie et les aides visuelles peuvent, quant à elles, vous aider à mieux utiliser votre vision périphérique. 

J’AI UNE DMLA SÈCHE (ATROPHIQUE) 
Sous cette forme, la maladie évolue plus lentement. Actuellement, il n’existe pas de traitement permettant de guérir définitivement. Une rééducation visuelle et l’utilisation d’aides optiques permettent de vous apprendre à mieux utiliser la vision restante pour réaliser vos activités quotidiennes. 

Il existe aussi des DMLA mixtes dans lesquelles les deux formes (humide et sèche) de DMLA coexistent dans un même œil. Le passage de la forme humide à la forme sèche est possible et inversement.

Au début, la maladie ne touche souvent qu’un seul œil. Néanmoins, le risque d’atteinte du deuxième œil augmente avec le temps (10 % à 1 an et 42 % à 5 ans pour une DMLA, qu’elle soit humide ou sèche).  Il est important de consulter rapidement votre ophtalmologue en cas de symptômes inhabituels. 

QUE FAIRE QUAND LA DMLA PROGRESSE ? 

  • Dans la mesure du possible, adaptez votre logement pour minimiser les risques de blessures. 
  • Utilisez des aides optiques (loupes, télé-agrandisseurs) et/ou des aides techniques (sources d’éclairage). Votre ophtalmologue ou votre opticien pourra vous orienter sur les aides les mieux adaptées à votre cas. 
  • Apprenez à exploiter vos autres capacités : mémoire pour localiser les objets, ouïe, …
  • Demandez de l’aide à vos proches pour les déplacements et les tâches administratives par exemple. 
  • Demandez conseil à votre ophtalmologue pour mettre en place une rééducation basse vision.

MIEUX COMPRENDRE LA DMLA GRÂCE À VIA OPTA SIM 

L’application ViaOpta Sim a été éditée par Novartis Pharma AG pour simuler les symptômes associés à différentes pathologies oculaires, dont la DMLA. Vous pouvez conseiller à votre entourage d’utiliser cette application afin de mieux comprendre vos symptômes. Ils pourront alors « voir à travers vos yeux » et mieux comprendre l’univers visuel dans lequel vous vous trouvez.

Télécharger l’application ViaOpta Sim