Le contexte actuel est anxiogène et vous impacte beaucoup car il n’est pas évident de savoir quelle attitude adopter au vu de cette situation nouvelle.

Peut-être avez-vous l’impression que votre vue ou celle de votre proche a changé mais vous avez entendu qu’il faut « limiter ses déplacements au strict nécessaire » : vous vous demandez alors si cette situation est une urgence ?


Ou peut-être êtes-vous atteint de DMLA et vous vous inquiétez car vous pensez avoir contracté la COVID-19 : vous ne savez alors pas quelle conduite adopter et si cela peut avoir un impact sur votre DMLA. Cet article est là pour vous aider à faire le point.

DMLA DURANT LA COVID-19 : QUE FAIRE ?

QUE FAIRE SI JE PENSE AVOIR UNE DMLA ?

Actuellement, beaucoup de personnes hésitent à se rendre chez leur médecin par crainte de contracter la COVID-19. D'une façon générale, selon la Société Française d’Ophtalmologie (SFO), toute baisse brutale de la vision d’un œil avec ou sans douleur est une situation importante nécessitant de prendre contact rapidement avec son ophtalmologiste ou les urgences de l’hôpital le plus proche.

 

Certains stades de la DMLA nécessitent une intervention urgente, il ne faut donc pas négliger cette pathologie. Les symptômes de la DMLA peuvent être discrets et il est même possible dans sa forme sèche de ne présenter aucun symptôme.

 

Voici les symptômes qui doivent notamment vous alerter :

  • Si vous avez l’impression que les images sont déformées et que les lignes droites paraissent ondulées ou courbes ;
  • Si votre acuité visuelle a diminué dans la partie centrale du champ de vision, avec une difficulté à percevoir les détails en vision de près comme de loin. La perte est souvent très progressive. Mais elle est parfois brutale, dans la forme humide (ou exsudative de la DMLA). En revanche, le champ visuel périphérique n’est pas perturbé ;
  • Si une ou plusieurs petites taches sombres ou noires (appelées scotomes) apparaissent au centre de votre champ de vision ;
  • Si vous sentez une diminution de la sensibilité aux contrastes : avec une impression de lumière insuffisante, ou d’images ternes ou jaunies ;
  • Si vous ressentez une gêne en vision nocturne ;
  • Si vous avez des difficultés à la lecture avec besoin de plus de lumière ;
  • Si vous êtes éblouis ;
  • Ou si votre vision des couleurs est modifiée.

 

Si vous ou votre proche présentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est possible que vous ayez une DMLA et dans ce cas contactez au plus vite votre ophtalmologiste pour lui faire part de vos symptômes afin qu’il puisse bien vous guider sur la démarche à adopter. 

 

    QUE FAIRE SI JE PENSE AVOIR CONTRACTE LA COVID-19 ?

    Rassurez-vous : à ce jour, il n’y a aucun lien direct établi entre la DMLA et les facteurs de gravité de la COVID-19.

     

    Voici la liste des symptômes liés à la COVID connus :

    • Une fièvre ou sensation de fièvre,
    • Des signes respiratoires, comme une toux, un essoufflement ou une sensation d’oppression dans la poitrine,
    • Le nez qui coule, un mal de gorge,
    • Une fatigue importante inexpliquée,
    • Une perte du goût : le goût d'un aliment ne peut être différencié de celui d'un autre (par exemple le poisson et le poulet ont le même goût),
    • Une perte de l'odorat avec impossibilité de reconnaître une odeur même marquée comme celle d'une viande grillée,
    • Des maux de tête,
    • Des courbatures et/ou des douleurs dans les muscles,
    • Une diarrhée avec au moins 3 selles molles dans la journée.

     

    La maladie peut aussi commencer par une conjonctivite bien que cela soit rare (0,8 % des cas selon une étude réalisée en Chine sur 1099 patients en janvier 2020). 

    Les personnes âgées peuvent présenter une altération brutale de l’état général avec des confusions, des chutes répétées ou encore l’aggravation d’une maladie déjà connue.

     

    Si vous présentez certains de ces symptômes, même faibles, la démarche à suivre est la suivante :

    • Contacter votre médecin traitant ou, en son absence, un autre médecin de ville (ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital). Si vous n'avez pas de médecin traitant, vous pouvez appeler le 0 800 130 000 (service gratuit + appel gratuit) pour être orienté vers un médecin généraliste. Le médecin vous prescrira un test RT-PCR (pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie), et vous remettra ou vous prescrira des masques chirurgicaux et détaillera les consignes d’isolement,
    • S’isoler sans délai,
    • Maintenir à distance les personnes, y compris celles de votre entourage,
    • Porter un masque en cas de sortie,
    • Réaliser le test prescrit par le médecin (pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie) le plus rapidement possible dans le laboratoire spécialisé le plus proche,
    • Lister les personnes de votre entourage familial, amical, professionnel avec qui vous avez été en contact rapproché sans masque (personnes sous le même toit, amis, collègues partageant le même bureau …) 2 jours avant le début des signes de la maladie jusqu’à la mise en isolement. Les coordonnées de ces personnes seront recueillies par le médecin et par les équipes sanitaires de l’Assurance Maladie, qui contacteront systématiquement ces « personnes contact ».

     

    Si vous présentez des difficultés respiratoires comme un manque de souffle au moindre effort ou lors de la prise de parole, appeler le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes ou le 112 si vous appelez depuis un pays européen). En cas de doute sur un médicament ou sur l’évolution des symptômes, il faut que vous contactiez votre médecin. 

    Si vous avez 65 ans ou plus et/ou une pathologie cardiovasculaire, un diabète, un surpoids important, une maladie respiratoire chronique, appelez rapidement votre médecin.

    De même, si vous avez des rendez-vous liés à votre DMLA et que vous pensez avoir la COVID-19, il faut que vous contactiez votre ophtalmologiste pour savoir quelle conduite tenir.

     

    LES REPONSES A VOS QUESTIONS

     

    • Que faire si je dois me rendre à mon rendez-vous médical pour ma consultation ou mon traitement de la DMLA et que je suspecte des symptômes évocateurs de la COVID-19 ? Dans un premier temps, si vous suspectez d’avoir contracté la COVID-19, vous pouvez vous rendre sur le site :  https://maladiecoronavirus.fr/ qui vous permettra de savoir si vos symptômes nécessitent une prise en charge urgente en fonction de votre état de santé. En ce qui concerne votre consultation en ophtalmologie, appelez votre ophtalmologiste pour l'informer de votre situation et évaluer avec lui la marche à suivre.

     

    • Mon ami se plaint de voir les lignes courbes ondulées : est-ce raisonnable de consulter en cette période de COVID-19 ? Ce symptôme peut évoquer une DMLA. Ainsi, pour savoir si cette situation est urgente, il convient d’en parler à son ophtalmologiste car il sera le plus à même de juger de l’urgence de la situation. Attention à ne pas négliger ce symptôme qui peut être précurseur d'une affection visuelle grave.  

     

    • J’avais un rendez-vous pour le contrôle de mon deuxième œil qui est le seul à voir encore un peu mais ce rendez-vous a été annulé. Comment puis-je surveiller ma vue ? Pour surveiller régulièrement votre vue dans le contexte de la COVID mais aussi quand la situation sera redevenue normale, vous pouvez cliquer ici : Direct link to the article « Je teste ma vue » Ce test vous permettra d’estimer l’évolution de votre vue et vous pouvez toujours en parler avec votre médecin si vous avez le moindre doute.